Les hôteliers de plein air suivent leurs bonnes étoiles

Depuis un an et demi, les responsables des campings tentent de se structurer pour défendre leurs intérêts et leurs métiers. La fédération corse de l'hôtellerie de plein air a ainsi tenu son assemblée générale mercredi, dans les locaux de la CCI.

Corse Matin :: Decembre 2009

Présidée par Bernard Cabot, elle regroupe actuellement une trentaine de campings sur les 170 répertoriés dans l'île. La profession négocie avec le ministère pour faire évoluer le système de classement. Jusqu'à présent, pour distinguer un établissement d'un autre, on utilisait des normes quantitatives. Aujourd'hui, il est question de miser sur le qualitatif avec une sorte de permis à points. La démarche aura pour objectif de rendre plus lisibles les critères d'attribution des étoiles, auprès de la clientèle. Cette réforme importante pour la profession a été abordée la semaine dernière lors du congrès national qui s'est déroulé au Touquet. Pour le président de la fédération, si la plupart des responsables de campings adhèrent à la démarche, il ne faut pas non plus brûler les étapes : Le ministère évoque l'opportunité de boucler le dossier pour juillet 2010 avec une mise en application en 2012. Je pense qu'il est important de prendre le temps de la réflexion afin que tous les professionnels puissent se préparer dans les meilleures conditions au changement , précise encore Bernard Cabot.« Six touristes sur dix choisissent le camping » La fédération corse mettra également tout en oeuvre dans les prochains mois pour obtenir une représentation au sein des instances régiona¬les. Il faut savoir que sur dix touristes qui viennent en Corse, six choisissent un hébergement en camping. C'est considérable. Paradoxalement, notre profession n'est pas représentée au sein de l'Air et il est important que nous puissions faire entendre notre voix. Enfin, la fédération s'est engagée dans un programme européen baptisé Comei Tu. Il s'agit d'une coopération entre la Corse, la Sardaigne et la Toscane destinée entre autres, à mener des actions de promotion commune.SANDRA CARLOTTI

Le club fournisseurs

sponsor1

sponsor2